ACCUEIL
TRAITÉ SUR L’ANTARCTIQUE
PROTOCOLE SUR L'ENVIRONNEMENT
ECHANGE D’INFORMATIONS
OUTILS ET RESSOURCES
 
     
 
 EIE
 Faune et flore
 Gestion des déchets
 Pollution marine
 Zones protégées
 Responsabilité
 
 CPE
Autorités et points de contact
Règles et directives
Activités intersessions
Principaux documents du CPE
 
  Accueil > Protocole au Traité sur l’Antarctique > Faune et flore
 

Conservation de la faune et de la flore de l’Antarctique

 

Par rapport à ce qui se passe dans de nombreuses autres parties du monde, l’Antarctique n’a guère été vulnérable aux modifications que causent les activités humaines. La protection de la faune et de la flore indigènes est depuis toujours un sérieux motif de préoccupation pour les Parties consultatives. En 1964, des mesures convenues pour la conservation de la faune et de la flore de l’Antarctique ont été adoptées et maintes autres mesures portant sur de questions connexes ont été convenues lors de RCTA ultérieures.

L’article 3.2 du Protocole relatif à la protection de l’environnement stipule que les activités menées dans la zone du Traité sur l’Antarctique sont organisées et conduites de façon à limiter “des changements préjudiciables à la répartition, à la quantité ou à la capacité de reproduction d'espèces ou de populations d'espèces animales ou végétales ” et “une mise en péril accrue des espèces en danger ou menacées, ou des populations de telles espèces ” . L ’annexe II du Protocole définit les mesures spécifiques à prendre pour y donner effet. Il fournit plusieurs mécanismes pour protéger les espèces antarctiques, notamment les suivantes :

  • Interdiction de prélever (enlever), et de causer une interférence nuisible, sauf avec un permis;
  • Interdiction d’introduire des espèces non indigènes, sauf avec un permis; et
  • Désignation d’espèces spécialement protégées.

La RCTA a également adopté des mesures spécifiques propres à gérer les perturbations humaines de la faune et de la flore de l’Antarctique, y compris la recommandation XVIII-1 intitulée Lignes directrices pour les visiteurs dans l’Antarctique adoptées en 1994 et les Lignes directrices pour l’exploitation d’aéronefs à proximité de concentrations d’oiseaux dans l’Antarctique, adoptées en 2004.

La Réunion consultative du Traité sur l'Antarctique a récemment adopté un Manuel sur les espèces non indigènes. Ce manuel est actualisé de manière régulière et est accessible via le lien ci-dessous.

 

 
     
  Documents
Annexe II (Faune et flore)
Lignes directrices pour l’exploitation d’aéronefs
Manuel sur les espèces non indigènes (Révision 2017)
   
 
 
  Information
Mesures de la RCTA sur la faune et la flore
 
 
 
  Sites apparentés
CCAMLR
COMNAP / AEON
ACAP
IUCN
 
 
 
Sur nous | Carte du site
ENGLISH | |
FRANÇAIS
|  
 
 
  Copyright © ATS 2011